Liqueur d' HYSOPE

LIQUEUR D'HYSOPE

1 litre d'alcool à 90°

40 fleurs d'hysope (40 brins)

Faîtes macérer les brins d'hysope (séchés) dans un litre d’alcool à 90° pendant 40 jours puis filtrez.

Faîtes ensuite un sirop de sucre selon le goût (soit environ 40 morceaux de sucre pour un litre d’eau) et mélangez à parts égales avec l'alcool filtré pour obtenir environ 2 litres de liqueur.

Excellente contre les bronchites.

A déguster …. avec modération !

L'Hysope est un arbrisseau vivace de la famille des lamiacées, que l'on trouve dans les environnements de type guarrigue dans les régions méditerranéennes. Ses fleurs, qui peuvent être bleues, violettes, blanches ou rouges sont groupées en épis.

Son nom scientifique est HYSSOPUS OFFICINALIS L, de la famille des Lamiacées (labiées).

L'espèce est citée dans le Nouveau testament : « Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit. »

L'hysope est une plante potagère en tant que plante condimentaire. Ses feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées, finement hachées, pour aromatiser les crudités et salades, les farces pour le porc, l'oie ou le canard, mais aussi dans les sauces et les soupes.
Ses fleurs relèvent agréablement le goût des salades et des légumes.

Elle entre aussi dans la composition de certaines liqueurs, du pastis, de l'eau de mélisse, de l'absinthe suisse. C'est l'un des éléments essentiels de l'élixir de la Grande-Chartreuse, de la bénédictine.
L'hysope a pu aussi servir d'agent aromatisant lors du brassage de la bière.

Propriétés toxicologiques et médicinales :

L’huile essentielle d'hysope est interdite en vente libre car elle est neurotoxique et abortive.

Cependant, on retrouve l'huile d'hysope dans une liste d'additifs dans les cigarettes.

L'hysope est une plante médicinale. Toutes les parties de la plante sont utilisées pour différentes indications thérapeutiques : antiseptique, stimulante, stomachique et expectorante.

Utilisation traditionnelle :

 

  • pour stimuler la digestion (aromate),
  • pour aider à l'évacuation des gaz intestinaux (carminatif),
  • comme tonique pour fortifier et soulager les muqueuses des voies respiratoires et des voies gastro-intestinales,
  • comme expectorant pour soulager la toux et autres affections des poumons,
  • pour fortifier le système respiratoire (pectoral),
  • pour réduire la fièvre (Antipyrétique),
  • pour induire la sudation (diaphorétique).
  • ATTENTION abstenez vous de consommer l'hysope sous toutes formes, si vous souffrez d'hyper-tention.

 

 

6 votes. Moyenne 3.17 sur 5.

Commentaires (2)

1. CHEVALLIER 28/07/2009

Bonjour,
Pouvez me confirmer si je dois faire sécher les fleurs d'hysope avant de les faire macerer dans l'alcool.
MERCI D'AVANCE.

2. Pascal 23/02/2011

a quoi bon les faire sécher si c'est pour les faire macérer !!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site